fbpx

Question 5 : Après la rupture du jeûne au mois de Ramadhan, mon mari et moi avons échangé des attouchements avant de dormir et nous nous sommes réveillés un peu tard. Notre jeûne était-il valable ?

Réponse5: Les attouchements qui ne sont pas accompagnés d’écoulement de sperme, n’exigent pas le Ghosl, ablutions majeures ( sangou farata). Le Ghosl n’est exigé que quand il y a pénétration ou éjaculation, mais le simple fait de caresser ne l’exige pas.
Cependant, le jeûne est valable au cas où la personne est en état d’impureté majeure. Donc si la personne qui jeûne se réveille le matin en état d’impureté majeure, son jeûne est valable, mais il lui faut faire le Ghosl ( sangou farata) pour accomplir la prière car la prière n’est pas valable dans un tel état.